Rechercher
  • arnaudlambinon

La fonte musculaire, pas une fatalité du vieillissement !

La perte de force, d'équilibre, ... est souvent considérée comme une conséquence inévitable du vieillissement.


Cette étude récente tend à nous prouver le contraire.

Elle a comparé l'IRM de cuisses d'un triathlète de 40 ans, d'un traithlète de 70 ans et d'un sédentaire de 74 ans.


Le triathlète de 70 ans a conservé une masse musculaire importante et une masse grasse assez faible, d'une manière comparable au triathlète de 40 ans.

Par contre, le sédentaire de 74 ans a une masse musculaire assez faible et une masse grasse assez importante.


En conservant une activité physique régulière, il est donc possible de conserver une masse musculaire importante, limitant ainsi les effets négatifs liés aux vieillissement.

Par contre, à partir d'un certain âge, une fonte musculaire est inévitable sans le maintien d'un activité physique suffisante. Avec les conséquences que cela entraîne...


2 vues0 commentaire